Bio

Photographe indépendant depuis 20 ans, c’est tout d’abord  dans le cercle d’amis familial, composé de nombreux artistes, que j’ai puisé mon inspiration créative. Par la suite, à l’issue de mes études universitaires, je réalise que la photographie s’offre à moi comme moyen d’exprimer et d’imprimer  ma vision du monde.  J’intègre alors une formation photographique et en parallèle, décroche le job d’assistant du photographe portraitiste londonien Max Adelman, travaillant pour les mythiques magazines culturels britanniques – The Face et Blitz. Renommé pour ses portraits de personnalités médiatiques issues de l’univers artistique, j’assiste Max deux années durant, apprenant à ses côtés, le sens de la composition et du détail ainsi que l’art de créer l’ambiance recherchée par la maîtrise de l’éclairage. Je dois aussi à Max de m’avoir transmis son savoir faire et sa passion du tirage noir et blanc.

Je me lance ensuite en freelance en illustrant  diverses publications internes du gouvernement Britannique notamment pour les Ministères des Affaires Etrangères, de la Santé et des Finances. Par la suite, c’est Le British Tourist Authority qui me confie l’illustration de magazines de promotion des aspects variés de la culture et des paysages  britanniques. Porté par cette expérience, je présente une série d’images noir et blanc sur l’atmosphère autour des anciennes locomotives à vapeur au Pays de Galles dans le cadre du très reconnu prix photographique David Hodge organisé par l’hebdomadaire national The Observer qui me décerne le prix spécial du Jury dans la catégorie jeune photojournaliste.

En 1997, je suis sollicité pour photographier les portraits officiels des membres du  premier gouvernement de Tony Blair.

Mon intérêt pour le documentaire social et humanitaire me conduit à réaliser pour le Refugee Council une étude photographique sur la situation des réfugiés Tamouls, victimes de la guerre civile au Sri Lanka, images qui seront par ailleurs publiées par Amnesty International et le quotidien national the Times.

Arrivé en France en 2002,  je partage mon activité entre commandes, d’un coté pour la presse magazine tel que Le Point – Le Nouvel Observateur – Capital – Marianne et de l’autre, pour des reportages entreprise, industriels ou institutionnels.

Mon travail personnel d’auteur constitue pour autant l’élément vital de mon expression artistique. Membre du collectif d’artistes photographes “ l’Oeil en Chantier”,  j’expose  régulièrement mes travaux.

Depuis les cinq dernières années, je suis également chargé du module photographie à l’Ecole de Communication Visuelle de Nantes, enseignant avec passion aux étudiants de 4ème année. Toujours avec ce même plaisir de diffuser mon expérience, j’interviens en tant que  formateur sur des stages photo pour l’organisation “Comme un photographe”, me spécialisant dans les thématiques  de la photo de rue et du cadrage/composition.