Blog

Hommage à Hopper

De manière consciente ou inconsciente, comme nombre de photographes avant moi, j’ai été fortement nourri et influencé par l’oeuvre du grand artiste américain, Edward Hopper (1882 – 1967).

Photographie couleur artistique, inspiration Hopper photo Tim Fox

 

Cette image d’une femme au café en Bretagne , évoque en quelque sorte, des thèmes récurrents de ses toiles. Des êtres isolés, positionnés au dedans des limites graphiques d’intérieurs soigneusement composés; des jeux de lumière dramatiques et des grands à-plats de couleur. Sa peinture dispose de cette capacité exemplaire à apparaître, à la fois, vraiment réaliste et pourtant abstraite. On perçoit la lutte entre la représentation d’une scène quotidienne, d’apparence tout à fait banale et le désir de communiquer une émotion plus grave, plus philosophique.

C’est le caractère voyeuriste de ses peintures qui les rend certainement si photographiques et dont je vois le reflet dans beaucoup de ma photographie personnelle. Je n’ai aucun lien émotionnel avec cette personne face à mon objectif mais je me sens comme hypnotisé et entraîné dans son monde. Une certaine intimité s’installe mais parallèlement une impression d’indifférence flotte dans l’air.

Tout comme un tableau de Hopper, cette photo géométrisée, possèdent une tension immobile, qui, le temps de la fraction de seconde nécessaire à ce que nous percevions le clic de l’obturateur, vise à créer une ambiance intemporelle.

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply





Validation * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.