Dans les coulisses du Festival Interceltique

L’été est la saison des grands festivals de musique en France. L’un des plus importants est le Festival Interceltique de Lorient, dont on fêtera bientôt la cinquantième édition et qui attire pas moins de 750 000 amateurs de musique celtique pendant dix jours chaque début août. Cette année, le Pays de Galles était à l’honneur, avec les Manic Street Preachers en tête d’affiche de la soirée de clôture.

Il y a quelques semaines, j’ai eu le plaisir de participer pour la première fois à une mission pour Blackmagic Design, l’un des leaders mondiaux dans la fabrication de matériel électronique pour la télévision et le cinéma. Mon rôle consistait à documenter la façon dont les productions Kaouenn captaient et produisaient l’ensemble de l’événement, travail qui comprenait du contenu pour une émission sur l’antenne régionale de télévision France 3, ainsi que pour le site internet de la région Bretagne.

Festival interceltique-Blackmagic Design-02-photo reportage entreprise evenementiel Tim Fox

L’expérience constituait un vrai défi ; l’éclairage n’était en effet pas optimal, les concerts commençant à la tombée de la nuit, et il fallait en outre pouvoir se frayer un chemin dans la foule des festivaliers en train de danser, et parfois un peu éméchés.

Mais le professionnalisme et l’assistance de l’équipe, malgré la pression du live, m’a permis d’effectuer tous les clichés que je souhaitais réaliser. J’ai beau ne pas être un grand fan de musique celtique, j’avoue avoir été conquis par l’ambiance bon enfant et la forte identité culturelle du festival. Merci encore à Simon, Youenn et à tous ceux ayant œuvré à mes côtés lors de ce samedi soir aussi chaud que chaleureux, en espérant vous revoir prochainement

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *